Le bon coté du Web

Internet n’est pas qu’une calamité qui nous rend addicts aux réseaux sociaux, nous surveille et tente de nous vendre tout et n’importe quoi.

À la base le projet du web n’était d’ailleurs pas du tout de construire un centre commercial planétaire mais d’échanger des informations sérieuses efficacement.

Sommaire

     Au commencement

      C’est un ingénieur du CERN, Tim Berners Lee, qui met en place les différents outils pour rendre l’information accessible et crée des outils pour qu’une communauté de 17000 scientifiques travaillent ensemble.

    9407011_31-A5-at-72-dpi

    Tim Berners-Lee au CERN en 1994

    Le choix a été fait par la suite de rendre ce système d’échange transparent pour que tout informaticien puisse l’utiliser. Les codes des premiers programmes et les protocoles ont donc été ouverts.

    Des informaticiens ont aussitôt saisi l’occasion d’utiliser et d’améliorer le travail initié par Berners Lee, les serveurs Web se sont très rapidement répandus sur toute la planète et cela a permis le succès que l’on connaît maintenant.

    definition

    C’est là l’ADN du web : délivrer et enregistrer la connaissance en utilisant des outils open-source sur un réseau partagé et non centralisé.

    On peut dire que ces ingrédients d’origine ne correspondent pas à la manière de voir des grandes sociétés digitales : opaques et ultra-centralisées, ce qui fait dire à Benjamin Bayart qu’internet est devenu un " minitel 2.0 ".

    L'esprit subsiste

    Bien heureusement, le web du savoir partagé n’a pas du tout disparu et il est encore très vivant sur l’internet, l’illustration la plus célèbre étant Wikipédia.

    Cet esprit "partage de savoir" se voit aussi dans l'immense diversité des forums.

    D’autres acteurs peu satisfaits par la monopolisation d’un bien commun par des multinationales surpuissantes ont mis en œuvre des solutions de remplacement dans un esprit de partage.

    En voici quelques-unes.

    Framasoft

    L’association française qui porte le mouvement " Dégooglisons internet "  est une grande initiatrice de projets éthiques dans le numérique. Elle propose des services libres et décentralisés pour la plupart des usages d’internet, la liste complète est ici : https://degooglisons-internet.org/fr/list/

    Peertube

    Une des plus remarquables réussites de Framasoft est Peertube, le stockage de vidéo est particulièrement gourmand en ressources matérielles et énergétiques et le concentrer est une véritable catastrophe qui s’ajoute à celle de la vie privée façon Google (propriétaire de Youtube).

    Aller sur Framatube est aussi simple que d’aller sur Youtube, par contre Peertube, coté serveur, est un programme que chacun peut installer sur un ordinateur chez lui pour en faire profiter le monde entier (il faut un accès fibre à internet, un peu de motivation et des notions informatique).

    Chaque personne qui installe " son " Peertube crée ce qu’on appelle une instance.

    Les services décentralisés sont un peu déroutants mais méritent qu’on s’y habitue, il y a donc plein de sites Peertube dont on trouve un annuaire ici : https://joinpeertube.org/instances#instances-list

    Nextcloud

    C’est un vrai couteau suisse qui permet d’avoir un compte personnel à distance sur lequel on peut stocker tout ce que l’on veut ou presque : agenda, contacts, photos, vidéos, documents, mots de passe… Il permet même de passer des appels vidéos en toute confidentialité.

    Quel intérêt ?

    • En cas de passage d’un smartphone à un ordinateur, on retrouve les même informations mises à jour en temps réel
    • Si un appareil est perdu ou tombe en panne, tout reste intact sur le serveur et il n’y a qu’à se connecter avec un autre appareil pour tout retrouver.
    • Partager des documents, photos… est très simple en envoyant des liens par mail.

    Framasoft a proposé 5000 comptes gratuits qui sont tous utilisés.

    Heureusement, il y a une instance Nextcloud des ricochets pour les adhérents de l'Arrosoir et vous n’avez qu’à demander la création d’un compte gratuit à l’adresse cloud@ricochets-figeac.fr

    FFDN

    L’accès à internet est aussi un sujet très sensible : https://www.laquadrature.net/telecoms/

    Une fédération de fournisseurs d’accès à internet (FAI) s’est donc constituée autour du premier FAI de France (FDN), qui est une association. Ils sont assez divers et proposent des prestations différentes selon les régions.

    Il n'y a pas de membre dans le lot mais FDN intervient dans toute la france.

    La Quadrature du Net

    C’est une association qui veille au respect des libertés numériques, une ressource d’information très utile.

    Elle mène un précieux travail juridique en étudiant les projets de loi et en envoyant des avis aux assemblées. Elle va jusqu’aux actions en justice quand elle estime que certaines pratiques poussent le bouchon vraiment trop loin.

    Yunohost

    Tu es convaincu par la nécessité de décentraliser internet et tu trouves bizarre d’avoir ta boite aux lettres chez un facteur qui lit et revend les informations de tout ton courrier ?

    Tu peux te lancer dans la grande aventure de l’auto-hébergement avec Yunohost.

    C’est un programme qu’on peut installer sur n’importe quel ordinateur mais le plus judicieux est d’en utiliser un très économe en énergie de type Raspberry Pi ou Odroid (5W environ) car il devra rester allumé en permanence.

    Tu y passeras des heures, un peu de sous mais tu deviendras une sorte de master Jedi de la modernité et surtout libre !

    Si tu souhaites être accompagné pour aller vers le bon coté du Web, n’hésites pas à contacter les ricochets pour demander de l'aide.

    Haut de page

    Ce site ne dépose pas de cookies à objectif publicitaire ou autre usage qui utiliserait vos données personnelles. Il n'est lié à aucun site tiers. En savoir plus